Réflexions sur le métier d’orthophoniste

L’orthophonie et la norme Une première vision de l’orthophonie (dérivée du sens d’ « ortho » en grec : droit) serait de croire que notre profession a uniquement pour but de remettre nos patients dans la norme. En effet, pour communiquer efficacement, il faut maîtriser le langage ou à défaut du langage un autre code de communication. Or,…

Lire la suite

Pensées (pas très) secrètes

Rassurez-vous, je ne vais pas vous dévoiler toutes mes pensées intimes dans ce billet ! Plutôt attirée par les ouvrages scientifiques et philosophiques, le roman Pensées secrètes de David Lodge fut une très bonne découverte, que j’ai eu envie de vous faire partager.   De quoi parle ce livre ? C’est d’abord l’histoire d’une rencontre, ou…

Lire la suite

A la recherche du « sens des choses »

A la recherche du sens ! Quels liens entre la pensée, la conscience et le langage ? Notre cerveau, véritable machine à créer du sens (grâce au tri et à l’organisation cohérente de nos perceptions), permet l’émergence de la « conscience ». C’est elle qui nous donne une connaissance immédiate à la fois de notre existence et…

Lire la suite

Vers un modèle phénoménologique du langage

Critique envers le concept de représentation mentale, Merleau-Ponty met en avant celui de mouvement intentionnel, qui est en fait, je le pense intimement, un mouvement de choix. La conscience, sans cesse, est amenée à choisir pour créer de nouvelles significations. A partir de là, j’ai mis en route mon « laboratoire de créativité » pour lui demander…

Lire la suite

Motivation du signe et pensée analogique

L’arbitraire du signe linguistique En cours de linguistique à l’école d’orthophonie, on nous apprend bien sûr que le signe  est arbitraire (théorie de Saussure).  Pour rappel, cela signifie que les unités linguistiques que nous employons (les signifiants) n’ont aucun rapport concret, aucune ressemblance, aucun lien nécessaire avec ce qu’ils désignent (les signifiés). En bref, le…

Lire la suite