Comment utiliser la GECCO ?

Dans le cadre d’un bilan orthophonique initial pour une patiente de 84 ans, appelons-la Michèle, à un stade assez avancé de la maladie d’Alzheimer, j’ai choisi d’utiliser la GECCO (Grille d’Evaluation des Capacités de COmmunication des patients atteints de maladie d’Alzheimer) de Thierry Rousseau (1998 pour la version papier, 2006 pour la version informatisée). C’est…

Lire la suite

Evocation, mémoire et plaisir à communiquer

Expérience : Peut-on observer des différences dans l’appétence à la communication en fonction du type de mémoire à long terme sollicité (sémantique vs. épisodique) ? Qui dit Labortho, dit « laboratoire », et qui dit « laboratoire » dit… « expériences » ! En cette période de rentrée, j’ai décidé de mener à bien une petite expérience auprès de mes patients atteints de…

Lire la suite

Vers un modèle phénoménologique du langage

Critique envers le concept de représentation mentale, Merleau-Ponty met en avant celui de mouvement intentionnel, qui est en fait, je le pense intimement, un mouvement de choix. La conscience, sans cesse, est amenée à choisir pour créer de nouvelles significations. A partir de là, j’ai mis en route mon « laboratoire de créativité » pour lui demander…

Lire la suite

(Re)Créer un monde

Avec certains patients très atteints dans leurs capacités mnésiques et communicationnelles, et si le premier rôle de l’orthophoniste était d’apporter un « monde », sans chercher à tout prix à obtenir des productions langagières de la part du patient ? C’est dans trois approches, à la fois psychanalytique, orthophonique et cognitive que je souhaite m’inscrire afin d’aider mes…

Lire la suite

Motivation du signe et pensée analogique

L’arbitraire du signe linguistique En cours de linguistique à l’école d’orthophonie, on nous apprend bien sûr que le signe  est arbitraire (théorie de Saussure).  Pour rappel, cela signifie que les unités linguistiques que nous employons (les signifiants) n’ont aucun rapport concret, aucune ressemblance, aucun lien nécessaire avec ce qu’ils désignent (les signifiés). En bref, le…

Lire la suite