Relation thérapeutique : être ami avec ses patients ?

A première vue, la relation de soin, rationnelle, ne laisse pas de place à l’amitié. Mais en y regardant de près, le soin a une part affective qui se rapproche de l’amitié, dans la mesure où le soignant et le soigné se font mutuellement confiance et s’enrichissent humainement l’un grâce à l’autre.

Lire la suite

Sciences cognitives, phénoménologie et démences

L’approche phénoménologique révèle l’expérience singulière des patients Alzheimer : mise à nu de la conscience préréflexive, estompement de la « présence » ou retrait du monde, perte du langage et sentiment d’étrangeté au monde et à soi-même,…

Lire la suite